Synopsis

Au travers d'un vécu et d'une histoire familiale personnels, ce blog relate les nombreuses difficultés pratiques et barrières juridiques dressées par l'État polonais afin d'empêcher, contrairement à ses engagements internationaux, toute restitution ou indemnisation des biens immobiliers ayant appartenu aux familles de victimes des persécutions nazies (ghetto et génocide), et dont la spoliation instituée par le régime communiste n'en finit pas (la photo ci-dessus, prise en juin 2014, représente l'immeuble familial spolié, situé au centre de Lódz, à l'angle des rues Prezydenta Gabriela Narutowicza 14 et Wschodnia 69).

mercredi 9 mai 2018

Adoption du JUST Act 447 par le sénat américain

Grâce à l’influence du lobby juif au Congrès américain,le président Donald Trump signait la loi Justice for Uncompensated Survivors Today Act, ou JUST Act 447. Cette loi impose au Département d’État américain l’obligation de présenter au Sénat un rapport sur la restitution des biens des victimes de la Shoah par l'État polonais. Elle contient aussi une clause sur la restitution des biens sans héritiers pour financer l’aide aux survivants. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire, de préférence non anonyme. Merci d'avance de votre compréhension !